Dmitri à Sotchi !

image issue de http://rt.com/news/sochi-medals-olympic-meteorite-474/

Désolé pour le silence radio de ces dernières semaines. Mais Dmitri et son équipe reviennent avec de l’info et de l’actu ! Après Tobolsk, ils ont fait un petit détour par Sotchi.

Ce qui m’amène à la question : savez-vous de quoi sont faites les médailles de nos champions ?

D’or, d’argent et de bronze me direz-vous… Que nenni ! Au risque de vous décevoir, sachez que seules celles de bronze sont réellement constituées de bronze, c’est à dire de cuivre, d’étain et de zinc. Pour les médailles d’argent c’est plus variable puisqu’il semblerait que les Russes aient été plus généreux que les Anglais. Alors que les médailles de ces derniers n’étaient qu’à 92,5% d’argent, celles de Sotchi le seraient à 100%. Enfin le podium : l’or… est en argent ! Et oui, ce n’est que du plaqué…

Chaque médaille de 10 centimètres de diamètre et de un centimètre d’épaisseur, pèsent de 460 grammes (bronze) à 531 grammes (or) dont 6g d’or. Au final, elles auront nécessité pour leurs réalisations près de deux tonnes d’argent, 700 kilos de bronze et six kilos d’or soit une facture totale de quelque 10 millions de dollars (7,3 millions d’euros). Soit environ 500 dollars la médaille d’or.

Des médailles atomiques

Mais attention, remontée de l’ascenseur émotionnel : le 15 février les médailles d’or des jeux olympiques de Sotchi ont été agrémentées d’un éclat de météorite ! Quel rapport ? Le 15 février correspond à la chute spectaculaire d’une météorite en Russie il y a tout juste un an. Spectaculaire car son énergie estimée est 35 fois plus importante que celle de la bombe atomique d’Hiroshima.

Pour ceux qui seraient passé à côté de l’information (on ne sait jamais… à l’autre bout du monde), cette météorite de près de 17 mètres de diamètre et pesant 12000 à 13000 tonnes est la plus grosse à s’être abattue sur terre depuis 1908. (en Sibérie)

Entrée dans notre atmosphère, elle s’est progressivement disloquée produisant une trainée de petites météorites. Seul ‘survit’ un bloc de près de 600kg ; il aura fallu 9 mois pour l’extraire du lac où il s’est échoué.

Mercurie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s