La découverte de la radioactivité

« PIERRE. – Oui, parce que ça prouve que l’uranium émet, à l’état naturel, non seulement de l’électricité mais également des rayons X. a flux constant et régulier.

MARIE. – Les mêmes rayons X que ceux que Roentgen a découverts !

SCHUTZ. – Vous êtes en train de me dire que l’uranium produit de l’énergie ? Vous pensez que je vais aller raconter ça à l’Académie ?

PIERRE, sortant une enveloppe épaisse du tiroir de la table. – Pas raconter : révéler, prouver et démontrer. L’uranium, tout l’uranium du monde, émet de toute éternité des rayons X. On ne s’en était simplement pas aperçu. En quantité partout strictement proportionnelle à sa masse. Deux grammes d’uranium produisent deux fois plus de rayons X qu’un gramme. Invariablement. De Johannesburg à La Garenne-Colombes.

MARIE. – Et nous proposons d’appeler ce phénomène la radioactivité.Les palmes de M. Schutz

 

–       Jean-Noël Fenwick, Les palmes de M. Schutz, Flammarion, 1989.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s