Attention au fluor

« Je frappais à une fenêtre éclairée, une voix rugissait :

« Qui est là ?

– Le docteur !

– Ah oui ! Je viens ! »

Actuellement, le fluor est presque complétement capté. Il n’en était pas de même à l’époque, et le fluor dégagé par la fabrication de l’aluminium se déposait sur le quartier, poussé par le vent. Un jour, lors d’une de mes visites, j’ai remarqué que les fenêtres d’un logement étaient sales. Or, je me trouvais chez des gens très soigneux. Comme je grattais la fenêtre, ma cliente m’expliqua que le fluor attaquait le verre… j’ai signalé ce fait au chef du personnel de l’usine. Il m’a répondu que ces gens étaient malpropres, et voilà tout. Je lui ai proposé de venir vérifier sur place, mais il ne s’est jamais rendu à mon invitation. Or, il est connu que le fluor détruit la végétation, attaque les animaux, donne la fluorose. » carnets2

Hermann Berger, Carnets d’un médecin de montagne, La fontaine de Siloé, 2008.

Une réflexion sur “Attention au fluor

  1. Pingback: Attention au fluor | C@fé des Sciences |...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s