L’arsenic de Mme Bovary

flaubert- Mme Bovary« – Vous aviez pourtant…, dit Emma.

– Tout à l’heure ! — Sais-tu à quoi tu t’exposais ?… N’as-tu rien vu, dans le coin, à gauche, sur la troisième tablette ? Parle, réponds, articule quelque chose !

– Je ne… sais pas, balbutia le jeune garçon.

– Ah ! Tu ne sais pas ! Eh bien, je sais, moi ! Tu as vu une bouteille, en verre bleu, cachetée avec de la cire jaune, qui contient une poudre blanche, sur laquelle j’avais même écrit :Dangereux ! Et sais-tu ce qu’il y avait dedans ? De l’arsenic ! Et tu vas toucher à cela !

Prendre une bassine qui est à côté !

– A côté ! S’écria madame Homais en joignant les mains. De l’arsenic ? Tu pouvais nous empoisonner tous !

Et les enfants se mirent à pousser des cris, comme s’ils avaient déjà senti dans leurs entrailles d’atroces douleurs. »

– Flaubert, Madame Bovary, 1856.

Une réflexion sur “L’arsenic de Mme Bovary

  1. Pingback: L’arsenic de Mme Bovary | Collectif CONSC...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s