Poésie d’Atome

 

« « (…) Rien ne se crée, pourtant, rien non plus ne se perd »
Querelle, atome, équivalent ? Quelle hypothèse
Pourra trancher le nœud, de la problématique ?
Brillant et méthodique, efficace et précis
Cannizzaro triomphe, humilie Berthelot.
Mole et stœchiométrie, nombre d’Avogadro
Tout s’éclaircit enfin, tout devient lumineux.
Les atomes se lient, se délient, s’éparpillent
Par liaison covalente, unique ou bien multiple
CH4, H2O, KMnO4, Mg
C6H12O6, HCl, HCN…
Chlorate de zinc, soude, acide sulfurique
Cyclohexane, éthanol, phosphore, éthylène…
Mendeleïev construit, sa classification.
Voici les éléments, non-métaux et métaux
Néon, sodium, fluor, fer, carbone, azote, iode…
La réaction chimique, est bientôt maîtrisée.
Henry le Chatelier, décrit les équilibres. »

–       Claude Fernandez, La saga de l’univers, tome 16, Éditions Sol’air, 2006.Claude fernandez la saga de l'univers

Une réflexion sur “Poésie d’Atome

  1. Pingback: Poésie d’Atome | C@fé des S...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s